Annonce Module « Annonce »
Réduire
Aucune annonce.
Evolution de la banquise Module « Intitulé de la page »
Déplacer Retirer Réduire
Cette discussion est fermée.
X
X
Module « Détails de la conversation »
Réduire
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Re: Evolution de la banquise

    Envoyé par freakyfrog

    Mais le top moumoute, en climato, c'est la théorie formulée par Aaargoubhgrr, le chasseur de mammouths, qui enseignait à l'université du Néanderthal de l'Ouest, en 12400 BC.
    Un nom ? Une espèce de gros opportuniste complètement déconsidéré, même dans sa branche ?
    "Veuillez avoir l'extrême obligeance de laisser l'État dans le WC où vous l'avez trouvé"

    Commentaire


    • Re: Evolution de la banquise

      Depuis plusieurs semaines l'extention de la banquise Arctique est dans les normes et celle de l'Antarctique est même au dessus de la normale

      Williams
      Mon site :
      - http://la.climatologie.free.fr/ site sur la climatologie avec des infos sur les phenomenes climatiques, le rechauffement de la terre, liens entre le Soleil et le climat...

      Commentaire


      • Re: Evolution de la banquise

        Envoyé par williams
        Depuis plusieurs semaines l'extention de la banquise Arctique est dans les normes et celle de l'Antarctique est même au dessus de la normale

        Williams
        Mais tout le monde s'en fout , c'est le minimum qui intéresse les gens; on verra en septembre si elle résiste mieux que les autres années; la glace pluri annuelle , cela met plusieurs années à se refaire

        Commentaire


        • Re: Evolution de la banquise

          Envoyé par the fritz
          Envoyé par williams
          Depuis plusieurs semaines l'extention de la banquise Arctique est dans les normes et celle de l'Antarctique est même au dessus de la normale

          Williams
          Mais tout le monde s'en fout , c'est le minimum qui intéresse les gens; on verra en septembre si elle résiste mieux que les autres années; la glace pluri annuelle , cela met plusieurs années à se refaire
          Ce qui n'a aucun sens de regarder que ceci car il faut regarder aussi bien le minimum que le maximum que la moyenne annuelle.

          Si non pourquoi pour les températures, la pluviométrie... on ne regarde pas que les minimums ou maximums alors. Tout simplement par ce qu'en climatologie c'est la MOYENNE ou le TOTAL annuel de... qu'on regarde pour voir l'évolution suivant l'évolution du climat et en météorologie ou à *** jours c'est la MOYENNE ou le TOTAL journalier.

          Williams
          Mon site :
          - http://la.climatologie.free.fr/ site sur la climatologie avec des infos sur les phenomenes climatiques, le rechauffement de la terre, liens entre le Soleil et le climat...

          Commentaire


          • Re: Evolution de la banquise

            la fonte de la banquise à un rapport par rapport au été chaud ou au vague de froid !?

            Commentaire


            • Re: Evolution de la banquise

              Cela dépend où tu te places.. et de la saison.
              En 2009-2010 et surtout 2010-2011, les pressions étaient élevées en hiver sur le bassin arctique et le Groenland, basses sur l'Atlantique subtropical. Les températures étaient relativement douces au Groenland et glaciales sur l'Europe de l'W (situation classique à indice négatif de l'oscillation arctique). La grande majorité des eaux entre Groenland et Terre de Baffin étaient libres de glace. La banquise a évidemment repris sa place avant la fin de l'hiver, mais beaucoup mois épaisse. En moyenne, pour le moment, l'étendue de la banquise en fin d'embâcle (de fin février à mi avril selon les années) varie peu d'une année à l'autre ; mais les régions les plus englacées ne sont pas les mêmes, selon les vents en provenance du pôle.
              En période de fonte, il est classique de dire que les étés pourris dans nos régions s'associent à des HP sur le Bassin arctique, ce qui accélère la fonte, bien que la majorité de l'Arctique océanique soit très nébuleux en été ; ce qui n'est pas le cas dans les zones arctiques continentales où les températures peuvent dépasser les 20 ou 25°C même en pays de toundra.
              On constate en été depuis plusieurs années : une très rapide débâcle de la Mer de Kara (elle était libre de glace mi juin l'an dernier) et une très nette diminution de l'embâcle du bassin, en particulier dans les régions continentales : mer des Laptev, Mer de Beaufort.
              Actuellement, en raison de la persistance des HP dans la bassin canadien, la débâcle est très rapide dans cette région et le niveau actuel des glaces est proche de celui de 2007 (minima absolu)
              "Veuillez avoir l'extrême obligeance de laisser l'État dans le WC où vous l'avez trouvé"

              Commentaire


              • Re: Evolution de la banquise

                Ok ! Merci

                Commentaire


                • Re: Evolution de la banquise

                  Minima de banquise? Avec l'albédo qu'il y a et la neige tombée cet hiver?? J'en doute... De toute façon ce qu'il faut regarder au point de vue climatique, c'est la température, la banquise varie souvent suivant les précipitations et les vents mais en ce moment je tenais à signaler que l'on bat des records de froid au groenland avec des moins de -20° la nuit... Attention l'hiver prochain encore...
                  Les Aires (Hérault), 188m, 1995
                  Heat Burst (29/8/7) : +13.6° en 45 mn (35.6°3hTU)
                  Mini : -11.8°2/3/05 ; Maxi : 41.2°12/8/03
                  2013 : 12 cm neige 16/1 ; mini : -8.3°28/11 ; maxi : 35.2°31/7

                  Commentaire


                  • Re: Evolution de la banquise

                    Envoyé par heat burst
                    De toute façon ce qu'il faut regarder au point de vue climatique, c'est la température...
                    Oui, et encore même ça, faut s'en méfier, parce que les chiffres, depuis 25 ans, ça voudrait dire que le réchauffement clim, ça booste à bloc.
                    Or, tout le monde sait que cette histoire, c'est un complot de qui vous savez.

                    Donc, même les temp., j'y crois pas.
                    Ce qui me passionne, dans la météo, c'est que ce sont toujours des hauts et des bas, sans être jamais tout à fait la même chose

                    Commentaire


                    • Re: Evolution de la banquise

                      Ce qui me passionne dans ce genre de sujet, c'est cette façon de se croire plus malin que Jupiter et les scientifiques réunis et débiter n'importe quoi en tirant la couverture à soi en fonction de ses fantasmes.
                      Le niveau de culture scientifique des Français se limitant aux éructations des Bogdanov...
                      "Veuillez avoir l'extrême obligeance de laisser l'État dans le WC où vous l'avez trouvé"

                      Commentaire


                      • Re: Evolution de la banquise

                        Bon, aux dernières infos dignes de foi (NSIDC), l’extension actuelle des glaces au niveau de l'arctique avoisine, par défaut, celle de 2007 (on est ce jour en dessous des 6 M km²). Les deux passages maritimes sont encore "cloggués" par quelques glaces, en particulier au niveau de la mer des Tchouktchis (orthographe aléatoire). Mais présence de nombreux polynias dans le coin vers le 80ème N. Les températures moyennes de l'Arctique à 1000 m connaissent un excédent de 1 à 3 °C selon le lieu. La présence de l'inlandsis groenlandais ne vaut pas celle de l’Antarctique qui est 8 fois plus grande, et centrée sur le pôle. Le Groenland a d'ailleurs connu, sur presque 100 % de sa superficie, une fusion de surface de tout son inlandsis début juillet (pas le même jour évidemment).
                        Qu'il fasse -20°C à 2500 m par 75 N, même en juillet n'est pas incompatible.
                        Le réchauffement estival de l’arctique depuis la fin des années 15950 est donc spectaculaire.
                        "Veuillez avoir l'extrême obligeance de laisser l'État dans le WC où vous l'avez trouvé"

                        Commentaire


                        • Re: Evolution de la banquise

                          La glace ne fond qu'à +0° et au dessus, la nuit il fait -20° à -25° sur une grosse partie centrale très large du groenland(1), à cette température, la glace ne fond pas et durcit, de plus il ne fait que 4° le jour... et ce n'est pas à 2500m... mais au raz du sol ! C'est signe également que la glace causant l'albédo est plus importante que d'habitude. Si la mer et les cotes sont plus clémentes, a cela accentué par une canicule tropicale qui remonte haut sur l'atlantique, le centre du groenland reste très froid pour la saison et prépare un nouvel hiver marqué dans l'hémisphère nord. Mais évidemment on n'arrivera jamais au niveau de l'antarctique dans l'hémisphère sud car c'est, contrairement au pole nord (îles et mers) un continent, plus froid.

                          (1)=Infometeociel
                          Les Aires (Hérault), 188m, 1995
                          Heat Burst (29/8/7) : +13.6° en 45 mn (35.6°3hTU)
                          Mini : -11.8°2/3/05 ; Maxi : 41.2°12/8/03
                          2013 : 12 cm neige 16/1 ; mini : -8.3°28/11 ; maxi : 35.2°31/7

                          Commentaire


                          • Re: Evolution de la banquise

                            Envoyé par heat burst
                            La glace ne fond qu'à +0° et au dessus, la nuit il fait -20° à -25° sur une grosse partie centrale très large du groenland(1), à cette température, la glace ne fond pas et durcit, de plus il ne fait que 4° le jour... et ce n'est pas à 2500m... mais au raz du sol ! C'est signe également que la glace causant l'albédo est plus importante que d'habitude. Si la mer et les cotes sont plus clémentes, a cela accentué par une canicule tropicale qui remonte haut sur l'atlantique, le centre du groenland reste très froid pour la saison et prépare un nouvel hiver marqué dans l'hémisphère nord. Mais évidemment on n'arrivera jamais au niveau de l'antarctique dans l'hémisphère sud car c'est, contrairement au pole nord (îles et mers) un continent, plus froid.

                            (1)=Infometeociel
                            En parlant de la glace du nord du Groenland, il faut voir qu'en été il n'y a pas de nuit ou qu'elles sont très courtes comparées aux journées. Donc à certain moment la glace peut très légèrement fondre. Puis en fondant un peu d'année en année cela pourait faire bp dans un ou quelque siècles si cela évolue toujours ainsi.

                            Williams
                            Mon site :
                            - http://la.climatologie.free.fr/ site sur la climatologie avec des infos sur les phenomenes climatiques, le rechauffement de la terre, liens entre le Soleil et le climat...

                            Commentaire


                            • Re: Evolution de la banquise

                              Envoyé par heat burst
                              La glace ne fond qu'à +0° et au dessus, la nuit il fait -20° à -25° sur une grosse partie centrale très large du groenland(1), à cette température, la glace ne fond pas et durcit, de plus il ne fait que 4° le jour... et ce n'est pas à 2500m... mais au raz du sol ! C'est signe également que la glace causant l'albédo est plus importante que d'habitude. Si la mer et les cotes sont plus clémentes, a cela accentué par une canicule tropicale qui remonte haut sur l'atlantique, le centre du groenland reste très froid pour la saison et prépare un nouvel hiver marqué dans l'hémisphère nord. Mais évidemment on n'arrivera jamais au niveau de l'antarctique dans l'hémisphère sud car c'est, contrairement au pole nord (îles et mers) un continent, plus froid.
                              (1)=Infometeociel
                              La température moyenne au centre du Groenland en juillet est de -12°C et de -16°C en aout ( T à 2 m du sol, bien sûr). Il s'agit des moyennes journalières aux deux seules stations centrales d’inlandsis, situées à 2500 m et 2990 m respectivement au dessus du niveau de la mer. S'il fait 0°C au maxima à Eismitte, çà fait du - 25°C au minima. Rien d'étrange. L’albédo de la glace ne change pas sur un inlandsis immaculé ! Les températures nocturnes - pour le peu de nuit qu'il y a, d'ailleurs, c'est à dire 0h00' au nord du 75ème N mi aout) dépendent essentiellement de la couverture nuageuse.Et le fait que les côtes soient plus clémentes n'est pas une nouveauté non plus et n'ont rien à voir avec des remontées d'eaux ou d'air tropicaux. On a déjà enregistré des températures > 20 °C au niveau du Détroit de Davis en été, et pas seulement cette année. Les HP non thermiques indigènes font très bien l'affaire dans des zones d'éclairement continu.
                              "Veuillez avoir l'extrême obligeance de laisser l'État dans le WC où vous l'avez trouvé"

                              Commentaire


                              • Re: Evolution de la banquise

                                Ouverture du passage du nord, malgré les basses températures enregistrées le long des côtes du NE sibérien.
                                L'ouverture du passage du NW semble peu probable, les vents étant dirigés majoritairement du Pôle vers l'entrée du Détroit de Mc Clure. On devrait cette année observer une extension minimale de la banquise très voisine de celle de 2007.
                                Rappelons à toute fin utile que la débâcle majeure de 2007 a été causée par des remontées d'eau chaude vers le nord à travers le détroit de Béring et que depuis le volume de glace pérenne est minimal.
                                "Veuillez avoir l'extrême obligeance de laisser l'État dans le WC où vous l'avez trouvé"

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X