Annonce Module « Annonce »
Réduire
Aucune annonce.
Air stable ou instable Module « Intitulé de la page »
Déplacer Retirer Réduire
X
Module « Détails de la conversation »
Réduire
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Air stable ou instable

    Bonjour Les notions d'air stable et instable sont très importantes en MTO. Mais comment concrètement déterminer la stabilité d'une masse d'air par exemple dans le secteur chaud d'une perturbation ? Est ce que l'on compare la température de la masse d'air par rapport à celle a 2m ? Pourquoi d'ailleurs est elle prise à 2m et pas au sol ? Toujours dans cette température, quelle différence entre la T à 2m et celle dite 2m ISO ? Merci ! Alain
    Dernière modification par Herbuel, 10 octobre 2015, 17h47. Motif: Entre temps, j'ai apris à écrire... Désole pour les fautes de frappe.

  • #2
    Quelques éléments de réponse :

    Lorsqu'on parle de "température" sans préciser, il s'agit naturellement de la température de l' air , telle que l'indique un thermomètre placé à l'abri du rayonnement solaire direct ; mais les températures se rapportant à des objets ou des milieux contigus à l' atmosphère s'utilisent aussi en météorologie , notamment la température du sol, celles de la neige ou de la glace, celles de l'eau de l'océan, d'un lac ou d'une rivière, mesurées à différents niveaux de profondeur : *** est d'abord le cas pour la température de la surface de la mer ou température superficielle de la mer (en abrégé TSM ), relative à la couche océanique superficielle.

    2m ISO je ne sait pas !

    Voir :


    http://www.meteofrance.fr/publicatio...90-temperature

    http://www.meteofrance.fr/publicatio...74-instabilite

    http://www.meteofrance.fr/publicatio...0653-emagramme
    La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !
    Tout en avance d'un jour
    https://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_-_- https://briefpaca.monsite-orange.fr/ -_-_-_-https://promet.monsite-orange.fr/

    Commentaire


    • #3
      -
      La norme ISO (ici c'est la 80000 ... ) est une norme qui détermine la façon dont la T° sera relevée et la forme sous laquelle elle sera affichée. Je crois que c'est ça le propre des normes ISO (ce qui ne change pas grand chose à ce qui était fait avant, mais le formalise, en quelque sorte !).


      -
      Les Dictons Météo - Construire un abri météo - La Dispersion Pluviométrique - Dépressions et Anticyclones

      ................................................PRÉVISIONS MÉTÉO POUR MONTPELLIER ET SA BANLIEUE

      Commentaire


      • #4
        -


        J'ai aussi une autre explication très plausible : ISO serait l'abrégé de ISOLIGNES, donc dans le cas d'ISOTHERMES.
        Ce qu'indique bien le graphe concerné !
        Alors, pourquoi pas ?


        -
        Les Dictons Météo - Construire un abri météo - La Dispersion Pluviométrique - Dépressions et Anticyclones

        ................................................PRÉVISIONS MÉTÉO POUR MONTPELLIER ET SA BANLIEUE

        Commentaire


        • #5
          -


          Vous êtes trop bon, jeune homme, de vous inquiéter de ma santé ...
          Mais attention : Moi ? Boire du pastaga frelaté ? Vous me prenez pour un Marseillais !

          Allez, viens, je t'attends avec la bouteille, de l'eau fraîche et des olives ... y a même quelques moules à l'escabèche au frigo ...


          -
          Les Dictons Météo - Construire un abri météo - La Dispersion Pluviométrique - Dépressions et Anticyclones

          ................................................PRÉVISIONS MÉTÉO POUR MONTPELLIER ET SA BANLIEUE

          Commentaire


          • #6
            -

            > - ~~Serait-ce abuser de ton hospitalité que de te demander de me préparer une gourde pour le retour ?


            - Mais, tu as ce qu'il faut : Tu m'as parlé un peu plus haut de Ségolène ...



            @CPT : > - ~~Au retour, tu prends les auto-stoppeuses !

            ... Et tu les fais pousser ta Boîte-à-Sardines électrique. Pour une fois, y a des nanas qui se rendront utiles ...



            -
            Les Dictons Météo - Construire un abri météo - La Dispersion Pluviométrique - Dépressions et Anticyclones

            ................................................PRÉVISIONS MÉTÉO POUR MONTPELLIER ET SA BANLIEUE

            Commentaire


            • #7
              Bonjour et bonne année,
              je suis de nouveau sur ce forum Je reviens au sujet après les commentaires "instables" :>)) ci desssus : pour moi, une "particule" d'air est caractérisée par :
              - sa température
              - sa pression
              - sa teneur en vapeur d'eau
              - sa vitesse verticale
              - sa vitesse horizontale
              - le fait qu'elle échange ou non de l'énergie avec l'air environnant
              Avec tout ça, on doit pouvoir distinguer une particule stable de sa copine instable, non ? ou bien j'ai oublié qq chose ?

              Merci de vos éclaircissements
              Dernière modification par degolarson, 05 janvier 2016, 18h23.

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par degolarson Voir le message
                - le fait qu'elle échange ou non de l'énergie avec l'air environnant
                En principe les particules n'échangent pas trop et les transformations sont adiabatiques
                ou pseudo-adiabatiques s'il y a de l'eau liquide.....
                Pour le reste c'est ça.
                La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !
                Tout en avance d'un jour
                https://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_-_- https://briefpaca.monsite-orange.fr/ -_-_-_-https://promet.monsite-orange.fr/

                Commentaire


                • #9
                  Merci pour la réponse rapide
                  en fait température et pression déterminent la densité ?
                  est-ce qu'on peut dire qu'une particule est instable si elle contient plus d'énergie que sa voisine stable, cette énergie pouvant être :
                  - de l'énergie cinétique (vitesse horizontale, les vitesses verticales étant très faibles en comparaison)
                  - de l'énergie "thermique" (températue plus élevée)
                  - de l'énergie potentielle sous forme de vapeur d'eau susceptible de condenser en eau ou glace en relarguant sa chaleur latente

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par degolarson Voir le message
                    Merci pour la réponse rapide
                    en fait température et pression déterminent la densité ?
                    est-ce qu'on peut dire qu'une particule est instable si elle contient plus d'énergie que sa voisine stable, cette énergie pouvant être :
                    - de l'énergie cinétique (vitesse horizontale, les vitesses verticales étant très faibles en comparaison)
                    - de l'énergie "thermique" (températue plus élevée)
                    - de l'énergie potentielle sous forme de vapeur d'eau susceptible de condenser en eau ou glace en relarguant sa chaleur latente
                    Oui pour la densité.

                    Une particule instable qui monte a probablement pour voisine une particule instable qui descend,
                    cela s'appelle la convection
                    qui peut être bloquée en altitude par une couche stable (inversion de température ou isothermie).

                    Contrairement à ce que tu penses, il y a peu de différence dans les vitesses horizontales (entrainement)
                    et beaucoup dans les vitesses verticales en cas d'instabilité.
                    En cas de stabilité les vitesses verticales sont faibles, sauf phénomènes ondulatoires.

                    La chaleur latente joue un rôle important dans les nuages.

                    La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !
                    Tout en avance d'un jour
                    https://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_-_- https://briefpaca.monsite-orange.fr/ -_-_-_-https://promet.monsite-orange.fr/

                    Commentaire


                    • #11
                      http://www.astrosurf.com/luxorion/me...nstabilite.htm

                      "une particule d'air atmosphérique est dite instable justement quand, sur la verticale, son vecteur vitesse est dirigé vers le haut."
                      Tu remarqueras que dans l'exemple classique de la bille, l'instabilité c'est quand elle tombe.....

                      "Je me tue à te répéter que l'AIR FROID EST STABLE"

                      Tu peux continuer à te refroidir, car c'est le genre d'affirmation que je ne peux pas comprendre
                      lorsque je vois une traine active arriver.
                      Lorsqu'il y a de la convection, dans la couche convective l'air ambiant n'est pas "stable", ça se saurait !
                      Le vol à voile utilise les ascendances en évitant les courants descendants
                      et les zones turbulentes qui ne montent pas.
                      Pour faire du vol à voile thermique, on attend que le sol soit chaud, pas l'air......
                      Le soir, quand le sol se refroidit, l'air qui a chauffé dans la journée se stabilise par le bas
                      et le lendemain matin, dans l'inversion nocturne, c'est très stable.
                      Dernière modification par CPT, 08 janvier 2016, 06h20.
                      La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !
                      Tout en avance d'un jour
                      https://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_-_- https://briefpaca.monsite-orange.fr/ -_-_-_-https://promet.monsite-orange.fr/

                      Commentaire


                      • #12
                        Bonjour
                        @ CPTJ'ai quand même du mal à imaginer une particule instable en train de descendre...la subsidence serait un aspect de l'instabilité ?
                        quand tu dis ben oui, si elles montaient toutes, on manquerait d'air au sol ! c'est pas justement ça qui explique la convergence des vents au sol ?

                        @ manao : si je te suis, on ne parle pas d'instabilité dans le cas d'une particule qui arrive avec une vitesse horizontale au pied d'un relief et qui monte grâce à sa vitesse ?
                        C'est vrai aussi que des rafales à 200kmh (enfin...45nds soit env 85kmh c'est déjà très très conséquent quand on est en mer) s'observent au passage de fronts froids
                        Dernière modification par degolarson, 10 janvier 2016, 15h44.

                        Commentaire


                        • CPT
                          CPT commenté
                          Modifier le commentaire
                          La subsidence et la convergence à l'échelle des masses d'air, grands mouvements d'ensemble, c'est très différent
                          des mouvements des particules à l'échelle aérologique.
                          Une particule d'air qui descend, si elle n'est pas instable, remonte à son niveau initial sans apport d'énergie.
                          De l'air qui passe une montagne peut devenir instable (instabilité conditionnelle), mais en cas de stabilité absolue
                          les filets d'air reviennent à leur niveau initial sous le vent du relief, avec éventuellement des oscillations (ondes orographiques).
                          Dernière modification par CPT, 11 janvier 2016, 06h49.

                      • #13
                        Envoyé par manao29

                        Bon, on va réviser le principe d'Archimède appliqué à une particule d'air atmosphérique évoluant dans un milieu ambiant plus chaud ou plus froid...
                        Oui, va réviser et si les yeux te piquent toujours, il ne faut pas consulter un aérologiste, mais un ophtalmologiste :
                        C'est peut-être un début de DMLA,
                        ou un neurologue si c'est une DNLA !

                        La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !
                        Tout en avance d'un jour
                        https://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_-_- https://briefpaca.monsite-orange.fr/ -_-_-_-https://promet.monsite-orange.fr/

                        Commentaire

                        Chargement...
                        X